Brave lance son moteur de recherche axé sur la protection de la vie privée

Le moteur de recherche de Brave s'attaque à l’empire Google et promet de permettre aux utilisateurs de surfer sur le Web sans laisser de traces.

Le moteur de recherche de Brave s’attaque à l’empire Google et promet de permettre aux utilisateurs de surfer sur le Web sans laisser de traces.

Brave, la société connue pour son navigateur web éponyme, a annoncé le lancement de son propre moteur de recherche baptisé Brave Search. Le produit, qui est actuellement en version bêta et repose sur un index de recherche entièrement indépendant, promet qu’il ne traquera pas les utilisateurs, leurs recherches ou leurs clics.

Brave Search a été annoncé en mars de cette année lorsque Brave a acquis le moteur de recherche Tailcat dans le but d’offrir une alternative privée à Google. Il a depuis été testé par plus de 100 000 utilisateurs qui se sont inscrits pour un accès en avant-première. La version bêta mondiale est désormais accessible pour les versions desktop, iOS et Android du navigateur Brave, qui bloque les publicités. Toutefois, même si vous n’utilisez pas Brave, vous pouvez toujours tester le moteur de recherche à partir de n’importe quel navigateur en vous rendant à l’adresse search.brave.com.

« Contrairement aux anciens moteurs de recherche qui traquent et profilent les utilisateurs et aux nouveaux moteurs de recherche qui ne sont qu’un habillage des anciens moteurs et ne possèdent pas leur propre index, Brave Search offre une nouvelle façon d’obtenir des résultats pertinents grâce à un index alimenté par la communauté, tout en garantissant la confidentialité. Brave Search comble un vide évident sur le marché actuel, car des millions de personnes ont perdu confiance dans l’économie de la surveillance et recherchent activement des solutions pour contrôler leurs données », s’exclame Brendan Eich, PDG et cofondateur de Brave.

Pour se démarquer de la concurrence, Brave Search affirme suivre sept principes : confidentialité, priorité à l’utilisateur, indépendance, choix, transparence, continuité et ouverture. Plus précisément, Brave Search sera une plateforme axée sur l’utilisateur, les utilisateurs ne seront pas traqués ni profilés, et à l’avenir, ils pourront choisir d’opter pour une expérience de recherche payante sans publicité ou pour une recherche financée par la publicité. Pendant la phase bêta, le moteur de recherche n’affichera pas de publicités, mais les options sans publicité et avec publicité seront introduites ultérieurement.

En outre, le moteur de recherche sera indépendant dans la mesure où il s’appuiera sur son propre index de recherche pour les requêtes courantes. Il permettra également une intégration transparente entre les navigateurs et le moteur de recherche sans porter atteinte à la vie privée dans le processus. Dans un esprit de transparence, Brave Search s’est engagé à ne pas utiliser d’algorithmes secrets ou de résultats biaisés. À cette fin, il espère lancer dans un proche futur des modèles de classement ouverts élaborés par la communauté.

Le moteur de recherche semble encore être un projet en évolution, puisqu’il n’est pas en mesure de traiter certains types de requêtes pour obtenir des résultats pertinents. Dans ces cas, Brave Search s’appuiera sur les API jusqu’à ce que son index de recherche soit assez volumineux.

« L’indépendance de Brave Search est en progrès constant, et notre objectif est d’atteindre une plus grande indépendance et une meilleure qualité, sans compromettre la vie privée de nos utilisateurs », conclut la société. Bien qu’aucune date précise n’ait été fixée pour la sortie complète du moteur de recherche, celui-ci devrait devenir l’option par défaut des navigateurs Brave dans le courant de l’année.

Infolettre

Discussion