Les achats des Fêtes dans le collimateur des cybercriminels

La bataille des rabais du Vendredi fou et du Cyberlundi sont à nos portes. Vous vous préparez probablement à faire vos achats des Fêtes- avec toute la prudence qui s'impose!

La bataille des rabais du Vendredi fou et du Cyberlundi sont à nos portes. Vous vous préparez probablement à faire vos achats des Fêtes- avec toute la prudence qui s’impose!

Depuis des années, les appareils électroniques font partie des favoris sous le sapin de Noël. En 2019, selon Bitkom et gfu, près de 9 milliards d’euros ont été dépensés en Allemagne dans le domaine de l’électronique grand public avant Noël. En 2020, une augmentation de 5 %  de ce type d’achats a été enregistrée.

Si la pandémie de coronavirus n’avait pas continué à exercer son emprise sur les chaînes d’approvisionnement cette année, on aurait certainement pu s’attendre à une nouvelle hausse. Mais comme, entre autres, l’approvisionnement des sites de production de puces s’est interrompu, il y a pénurie de nombreux appareils électroniques très convoités. Cette pénurie suscite bien sûr l’intérêt des escrocs.

Les cartes graphiques les plus récentes, la Playstation 5 ou la nouvelle Xbox – font partie des articles électroniques très demandés et pratiquement impossibles à livrer. Les contingents produits et effectivement livrés sont loin de satisfaire la demande. De plus, les prix augmentent fortement. Pour certaines cartes graphiques, ils représentent actuellement plus du double du prix de vente conseillé.

Oh, l’avidité!

Cela suscite naturellement l’intérêt des escrocs de toutes sortes. On retrouve d’abord le coup classique de l’escroc qui a réussi à mettre la main sur un appareil pour le revendre au double de son prix. Cela peut paraître louche, mais ce n’est pas illégal, puisque la marchandise est livrée. Il en va autrement des innombrables offres facyices, comme les jeux-concours sur les réseaux sociaux ou les fausses offres sur divers portails d’annonces comme eBay, kijiji ou Facebook Marketplace. Ici, les gens se font piéger sans vergogne en copiant des images d’autres offres réelles et en demandant généralement un paiement à l’avance.

Comment se protéger des escrocs?

Même si la tentation peut être grande, la prudence est particulièrement de mise cette année. N’achetez que dans des boutiques en ligne dignes de confiance ou, si possible, dans un magasin local.

Prenez garde aux points suivants, en particulier dans les petites annonces :

  1. Méfiez-vous annonces qui ne proposent que l’expédition, sans possibilité de retour. Pour certains articles comme les cartes graphiques, il y a de fortes chances que les offres soient frauduleuses. Dans ces cas, il est préférable de procéder à un enlèvement (ou de payer via une plateforme comme ebay). Les retours peuvent être effectués en conformité avec les mesures sanitaires en vigueur; vous devriez donc vous méfier des vendeurs qui ne rejettent les politiques de retour en utilisant la situation actuelle comme excuse.
  2. Le cas échéant, demandez à ce que des photos supplémentaires de l’objet de votre convoitise vous soient envoyées. Le mieux est d’y joindre une note avec la date actuelle et le nom de l’auteur de l’offre.
  3. Utilisez une recherche d’images en ligne avec les images de l’offre. Cela vous permettra de savoir rapidement si les images ont été copiées à partir d’autres offres réelles. LIEN vers Google Recherche d’images
  4. Utilisez la Protection des acheteurs sur Ebay. D’autres plateformes offrent des options similaires. Même si cela semble pratique, n’utilisez jamais l’option de paiement « PayPal Amis & Famille », car la Protection acheteurs ne s’applique pas dans ce cas. Les montants versés sont alors perdus à jamais.
  5. Pour les appareils neufs, il est conseillé d’oublier complètement les offres de petites annonces de particuliers lors de la recherche. Les commerçants peuvent offrir des garanties et le droit de retour s’applique en cas de problème avec l’article.

Plus généralement, les règles génériques en matière d’achat et de communications en ligne demeurent d’actualité :

  1. Veillez à ce que les prix soient conformes à ceux du marché. Si l’offre est trop avantageuse, il ne s’agit généralement pas d’une bonne affaire, mais d’une arnaque.
  2. Ne cliquez pas sur les publicités affichées sur les médias sociaux. En ce moment, de nombreuses offres attirent les internautes avec de super prix. Nous avons déjà reçu les premiers rapports d’abonnements frauduleux concernant cette arnaque.
  3. Ne participez qu’à des jeux-concours lorsque l’entité responsable de ceux-ci et les données requises sont mentionnées.
  4. Ignorez les offres promotionnelles par e-mail.
  5. Au moment de payer, veillez à ce que les données relatives au vendeur correspondent à celles de la confirmation de la carte de crédit (3D Secure) ou de l’autorisation PayPal.
  6. Veillez à ce que la boutique en ligne protège la transmission des données par SSL. Vous le reconnaissez dans les navigateurs modernes au symbole du cadenas à gauche de l’adresse.
  7. Utilisez un logiciel de protection qui vérifie toutes les pages web consultées. Dans de nombreux cas, les sites web frauduleux sont connus et peuvent être bloqués. Le code malveillant caché dans le site web peut également être détecté et neutralisé.

En suivant ces conseils de base, nous espérons que vous pourrez faire vos achats de Noël avec succès et en toute sécurité et que vos fêtes de fin d’année seront sans frustration !

Infolettre

Discussion