Le FBI met en garde contre la croissance des arnaques de faux commerces en ligne | WeLiveSecurity

Le FBI met en garde contre la croissance des arnaques de faux commerces en ligne

Dans le cadre d'un de ces programmes, les clients qui commandent des gadgets ou des équipements de gym risquent d'avoir une mauvaise surprise: ils reçoivent à la place des masques jetables.

Dans le cadre d’un de ces programmes, les clients qui commandent des gadgets ou des équipements de gym risquent d’avoir une mauvaise surprise: ils reçoivent à la place des masques jetables.

Le Centre de plaintes pour les crimes sur Internet (IC3) du FBI a enregistré une augmentation des plaintes de victimes qui ont été trompées par des arnaques de faux sites de commerces en ligne, qui ne livrent jamais les articles achetés.

Selon le FBI, les victimes rapportent qu’elles sont tombées sur ces sites frauduleux soit par le biais d’annonces publiées sur des plateformes de médias sociaux, soit en recherchant des articles spécifiques sur les pages d’achat des moteurs de recherche populaires. Les marchandises proposées par les magasins en ligne frauduleux vont des appareils de gym aux petits appareils électroménagers et aux meubles.

Curieusement, indépendamment de ce que les victimes ont commandé, elles ont reçu des masques faciaux jetables – une sorte de retournement de situation par rapport aux arnaques liées à COVID-19 qui font le tour depuis des mois maintenant. Une fois que les vendeurs ont reçu des plaintes concernant la non livraison des articles commandés, ils ont offert un remboursement partiel et les masques faciaux en guise de compensation.

Les vendeurs ont également demandé que les articles soient retournés en Chine, ce qui représente des dépenses excessives pour les victimes, les amenant à se contenter du remboursement partiel et à ne pas avoir à retourner les articles. Cependant, aucune des victimes n’a pu obtenir un remboursement complet de la part des mécréants.

Afin de rendre leurs tromperies plus plausibles, les faux détaillants ont fourni des adresses et des numéros de téléphone valides aux États-Unis dans leur section « Contactez-nous ». « De nombreux sites web ont utilisé du contenu copié à partir de sites légitimes. En outre, les mêmes adresses et numéros de téléphone non associés ont été indiqués pour plusieurs détaillants », déclare le Bureau.

Le FBI a fait part de plusieurs signes pouvant suggérer qu’un site web est frauduleux :

  • Les prix sont trop beaux pour être vrais,
  • Les cybercriminels ont enregistré les adresses web au cours des six derniers mois en utilisant des services d’enregistrement de domaines privés pour empêcher la publication de leurs informations privées,
  • Au lieu d’utiliser des domaines de premier niveau comme « .com », les sites web frauduleux préfèrent généralement les « .club » ou « .top »,
  • Le site a fait l’objet d’une promotion sur les médias sociaux.

Pour éviter de tomber dans des pièges similaires, faites toujours preuve de diligence raisonnable à l’égard du détaillant chez qui vous envisagez d’acheter. Examinez les évaluations du vendeur, en particulier les services d’évaluation par des tiers. Utilisez les contacts indiqués sur leur page pour voir si les informations sont correctes et leur appartiennent. Et soyez toujours vigilant, si une offre semble trop belle pour être vraie, elle l’est généralement. Pour plus de conseils sur la manière de vous protéger contre les différentes formes d’escroquerie en ligne, vous pouvez vous référer aux conseils sur la prévention de la fraude récemment rédigés par Tony Anscombe, évangéliste en chef de la sécurité d’ESET.

Infolettre

Discussion