Vol de 800 000$ d’équipement pour le cryptominage au Québec

Vol de 800 000$ d’équipement pour le cryptominage au Québec

L’émergence des cryptomonnaies suscite l’intérêt et la curiosité des experts en technologie comme des néophytes. Malheureusement, cet attrait se fait aussi ressentir chez les cybercriminels. Nous avons d’ailleurs déjà abordé plusieurs types de danger au sujet des cybermonnaies, dont le cryptojacking (ou détournement des monnaies numériques) et les fausses applications d’échange, de cryptominage et de

L’émergence des cryptomonnaies suscite l’intérêt et la curiosité des experts en technologie comme des néophytes. Malheureusement, cet attrait se fait aussi ressentir chez les cybercriminels. Nous avons d’ailleurs déjà abordé plusieurs types de danger au sujet des cybermonnaies, dont le cryptojacking (ou détournement des monnaies numériques) et les fausses applications d’échange, de cryptominage et de

L’émergence des cryptomonnaies suscite l’intérêt et la curiosité des experts en technologie comme des néophytes. Malheureusement, cet attrait se fait aussi ressentir chez les cybercriminels. Nous avons d’ailleurs déjà abordé plusieurs types de danger au sujet des cybermonnaies, dont le cryptojacking (ou détournement des monnaies numériques) et les fausses applications d’échange, de cryptominage et de portefeuille de cryptomonnaies. Le nombre élevé d’arnaques publicitaires dans ce domaine a mené des géants tels que Facebook et Google à interdire les annonces sur les monnaies virtuelles sur leur réseau.

Cependant, une attaque d’une nature très différente a visé les propriétaires d’une mine de cryptomonnaie située à Saint-Augustin-de-Desmaures, à proximité de la ville de Québec. Jonathan et David Dominguez ont en effet été séquestrés, ligotés et aspergés d’eau de Javel par cinq cybercriminels, qui ont volé pour 800 000 $ d’équipement informatique appartenant à Crypto Technologies inc.

Le vol a eu lieu en soirée, le 12 mars dernier. Le groupe de cinq criminels avaient prétendu vouloir investir dans l’entreprise, afin d’obtenir un rendez-vous sur les lieux. La Presse rapportait les propos de Jonathan Dominguez sur une page Facebook québécoise spécialisée dans le cryptominage : « Ils se sont présentés comme voulant investir et ne s’y connaissaient pas du tout [en cryptomonnaies]. »

Deux suspects ont été arrêtés plus tard dans la soirée par le Service de police de la ville de Québec. Aucune information n’a été rendue publique quant aux trois autres suspects, dont la police n’a pas précisé s’ils avaient été retrouvés.

L’industrie du cryptominage, notamment dans la région de Québec, constitue un milieu très conscient de l’importance de la sécurité. C’est ce que Clément Bourgeois, copropriétaires de Picks, une des rares entreprises de minage de cryptomonnaie de Québec à s’afficher publiquement, expliquait au journaliste du Soleil : « C’est un milieu assez underground […] Si on se fait connaître dans le domaine du mining, on prend le risque que des voleurs s’intéressent à nous ».

Cette nouvelle a donc suscité une réaction immédiate au sein de la communauté. Certains, dont le cryptomineur David Dubord, ont appelé leurs collègues à faire preuve d’une prudence renouvelée suite à cette attaque, notamment en supprimant leurs photos d’équipement publiées sur les médias sociaux. Il explique sa démarche : « Là, il y a des gens qui viennent de se rendre compte que faire du minage, ce n’est pas juste d’acheter de l’équipement informatique, de peser sur « power » et d’imprimer de l’argent. Plusieurs commencent à se dire qu’il va falloir embaucher des gardiens de sécurité pour surveiller les installations. »

Les menaces qui visent le cryptominage sont multiples. Notre White paper Escroqueries de cryptomonnaies sur Android détaille plusieurs de celles-ci, ainsi que des moyens de s’en protéger. Cependant, ce crime peu commun rappelle l’importance de protéger non seulement nos données, mais également d’assurer la sécurité des équipements informatiques qui contiennent ces informations de valeur.

Discussion