Instagram lance des fonctionnalités pour prévenir la cyberintimidation | WeLiveSecurity

Instagram lance des fonctionnalités pour prévenir la cyberintimidation

La plateforme de médias sociaux intensifie ses efforts pour aider à éradiquer le harcèlement et autres comportements abusifs.

La plateforme de médias sociaux intensifie ses efforts pour aider à éradiquer le harcèlement et autres comportements abusifs.

Instagram a dévoilé de nouveaux outils pour aider à lutter contre la cyberintimidation et d’autres comportements abusifs sur la plateforme – un filtre qui empêchera les utilisateurs de voir les messages directs (DM) abusifs et un outil pour empêcher une personne qu’un utilisateur a bloquée de le contacter depuis un autre compte.

« Nous comprenons l’impact que les contenus abusifs – qu’ils soient racistes, sexistes, homophobes ou tout autre type d’abus – peuvent avoir sur les gens. Personne ne devrait avoir à vivre cela sur Instagram. Mais la lutte contre les abus est un défi complexe et il n’y a pas une seule mesure que nous pouvons prendre pour les éliminer complètement », explique Instagram dans un article de blogue présentant ces outils. En effet, la cyberintimidation est devenue un problème récurrent sur les médias sociaux, les victimes incluant des enfants comme des adultes.

Pour protéger la vie privée des utilisateurs, le réseau social appartenant à Facebook ne surveille pas de manière proactive les DM des utilisateurs comme il le ferait pour d’autres contenus accessibles au public sur sa plateforme. Au lieu de cela, il lance un outil qui filtrera les messages abusifs.

« C’est pourquoi nous introduisons un nouvel outil qui, une fois activé, filtrera automatiquement les demandes de DM contenant des mots, des phrases et des emojis offensants, afin que vous n’ayez jamais à les voir. Cet outil se concentre sur les demandes DM, car c’est là que les gens reçoivent généralement des messages abusifs – contrairement à votre boîte de réception DM ordinaire, où vous recevez des messages d’amis », explique le célèbre réseau social.

Vous aimerez également : Instagram: l’attaque des clones 

La nouvelle fonctionnalité n’est pas différente du système de filtrage des commentaires précédemment introduit, qui permet aux utilisateurs de masquer les commentaires abusifs ou offensants, ainsi que de configurer un filtre de mots qui masquera les commentaires contenant les termes marqués. Les filtres DM et de commentaires peuvent tous deux être configurés dans les paramètres de confidentialité.

Alors que les utilisateurs d’Instagram auront la possibilité de configurer une liste personnalisée de mots en fonction de ce qu’ils considèrent comme offensant, la société a également travaillé avec plusieurs grandes organisations de lutte contre l’intimidation et la discrimination pour créer une liste prédéfinie de mots offensants. Il est important de noter qu’Instagram ne verra pas le contenu des messages, puisque le filtrage se fera nativement sur l’appareil. Ceci dit, les utilisateurs auront la possibilité de signaler les comportements offensants.

Bien que les utilisateurs aient déjà pu bloquer les comptes des personnes qui les harcelaient, Instagram introduit un nouvel outil qui leur permettra de bloquer également tout nouveau compte que le délinquant créera pour poursuivre ses tirades.

« Cela s’ajoute à nos politiques de harcèlement, qui interdisent déjà aux gens de contacter de manière répétée une personne qui ne veut pas entendre parler d’eux. Nous n’autorisons pas non plus la récidive, ce qui signifie que si le compte d’une personne est désactivé pour avoir enfreint nos règles, nous supprimerions tout nouveau compte qu’elle créerait dès que nous en aurions connaissance », explique la plateforme.

Si les deux outils devraient être mis à la disposition des utilisateurs dans les mois à venir, la société de médias sociaux a reconnu qu’il restait encore du travail à faire et a promis de continuer à coopérer avec des organisations, des experts et des adolescents pour éliminer les comportements abusifs.

Infolettre

Discussion