Conseils pour les victimes et les témoins de cyberintimidation

Suite à la Journée Internationale contre la cyberintimidation : des conseils pour les victimes et les témoins

Liste de conseils et de ressources utiles pour les victimes de la cyberintimidation, leurs familles et leurs amis.

Liste de conseils et de ressources utiles pour les victimes de la cyberintimidation, leurs familles et leurs amis.

La plupart de nos articles s’adressent d’abord aux adultes. Pour la Journée internationale contre la cyberintimidation (Stop Cyberbullying Day), qui a eu lieu le 15 juin 2018, nous ferons exception. Cet article s’adresse d’abord aux jeunes.
Pour les parents qui s’inquiètent et désirent en savoir davantage sur la cyberintimidation, nous vous invitons à lire – ou relire – cet article. Vous trouverez aussi plusieurs ressources s’adressant à toute la famille à la fin de cet article. Mais d’ici là, invitez vos enfants à s’asseoir devant l’écran. Ou mieux encore; pourquoi ne liriez-vous pas cet article ensemble, si vous et vos enfants êtes à l’aise de le faire!

***

La Journée internationale contre la cyberintimidation s’adresse à un sujet assez difficile, mais qui est encore aujourd’hui beaucoup trop répandu. Selon le Cyberbullying Research Center, environ la moitié des jeunes ont été victimes de cyberintimidation sous une forme ou une autre, et entre 10 % et 20 % d’entre eux la subissent régulièrement. En d’autres mots, il y a fort à parier que c’est une réalité qui te touche, que ce soit comme victime, comme témoin, ou comme intimidateur. Peut-être même t’es-tu déjà retrouvé dans plusieurs de ces catégories!

Il va sans dire que la responsabilité de la cyberintimidation ne repose pas sur les épaules des victimes. Cependant, la souffrance qu’elle entraine est réelle et durable. Les sentiments d’isolement, de peur, de solitude ou de désespoir que ces crimes entrainent sont réels. Être mieux outillé pour pouvoir réagir quand on est victime ou témoin de cyberintimidation peut donc s’avérer utile.

Qu’est-ce que la cyberintimidation?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’on entend par cyberintimidation? En fait, c’est une expression utilisée pour décrire différents types d’abus en ligne, incluant notamment le harcèlement, l’intimidation, les attaques contre la réputation (par exemple, via de faux profils ou la diffusion de fausses informations) et la vengeance pornographique (revenge porn). Les cyberintimidateurs utilisent des appareils tels que les ordinateurs, consoles, smartphones (aussi appelés téléphones intelligents), ou tout autre appareil ayant accès à Internet ou aux médias sociaux pour harceler, traquer ou maltraiter une autre personne. Si on parle souvent de la cyberintimidation sur les médias sociaux, elle est aussi présente sur des forums, blogues, les jeux vidéo en ligne, des outils de clavardage, par courrier électronique etc.

Conseils pour les victimes

Tout d’abord, rappelle-toi que ce n’est pas de ta faute, que tu n’es pas seul et que de l’aide est disponible.

Parle de la situation avec des adultes de confiance rapidement. Parents, professeurs, professionnels de la santé, etc. sont là et peuvent t’écouter et t’appuyer.

N’oublies pas que des ressources en ligne sont aussi disponibles. Des sites Web tels que Kids Helpline, Jeunesse j’écoute, Kids Help Phone, Tel-Jeunes, UK’s National Bullying Helpline, Net Écoute et la ligne Non au harcèlement, offrent non seulement des conseils, mais aussi la possibilité de communiquer directement avec des intervenants, que ce soit par téléphone, clavardage, messagerie texte, courrier électronique, ou avec une application, afin d’obtenir l’écoute, le soutien et les informations dont tu as besoin. Certaines de ses lignes de soutien sont disponibles 24/7. D’autres ressources peuvent aussi être offertes dans votre région; informe-toi!

Conserves des preuves (copies imprimées ou virtuelles) des messages d’intimidation. Ça peut inclure entre autres les courriers électroniques (emails), articles de blogue, messages sur les médias sociaux, textos, etc.

Par la suite, mais même si c’est difficile, ne réponds pas aux messages de cyberintimidation et quittes les conversations en question.

Selon la plateforme, divers moyens te permettent de signaler l’intimidation et d’empêcher des personnes d’entrer en contact avec toi. Tu peux aussi contacter ton fournisseur de ligne téléphonique pour empêcher certains numéros de téléphones de te contacter.

Si tu fais face à des comportements criminels ou des menaces, n’hésite pas à t’adresser aux forces de l’ordre directement. Tu peux demander à une personne de confiance de t’accompagner dans ces démarches.

Cette courte vidéo (en anglais) résume quelques-uns des conseils qui pourraient t’aider si tu fais face à de la cyberintimidation.

Je suis témoin : Comment réagir?

Tu t’amuses sur votre site préféré, navigues sur les médias sociaux, communiques avec des amis, ou joues à ton MMORPG de prédilection, etc., et tu remarques que quelque chose ne va pas. Une ou des personnes en harcèle, humilie ou menace une autre. Que faire?

Une étude canadienne sur la cyberintimidation menée par MediaSmarts en 2014 (Young Canadians in a Wired World (YCWW)) s’est penchée sur la question. Dis-toi d’abord que, si tu veux intervenir, tu n’es pas seul.  En effet, 65 % des 5 436 élèves canadiens de la 4e à la 11e année qui ont répondu au sondage ont dit avoir fait quelque chose pour aider quelqu’un qui vivait de la méchanceté en ligne. C’est une bonne nouvelle!

Il y a plusieurs raisons qui peuvent t’inciter à ne pas réagir, par exemple la peur de devenir la cible d’intimidation, de voir ton statut social décliner ou d’envenimer la situation. Parfois, il peut être difficile de savoir comment réagir pour soutenir la victime, sans risquer de causer involontairement plus de mal que de bien.

Le site BullyingUK propose plusieurs pistes d’actions que tu peux décider de prendre pour aider et soutenir des victimes d’intimidation. Par exemple :

  • Insister sur le fait que personne ne mérite d’être traité de cette façon et qu’ils n’ont rien fait de mal;
  • T’assurer qu’ils savent qu’ils peuvent obtenir de l’aide;
  • Les inviter à se confier à un enseignant, un parent, un professionnel de la santé ou un intervenant, pour se sentir en sécurité;
  • Prendre des captures d’écran de la cyberintimidation pour qu’ils aient la preuve que cela se produit;
  • Signaler tous les abus aux réseaux de médias sociaux concernés en utilisant les fonctions de signalement de ces plateformes;
  • Les féliciter de leur courage et de parler de choses qui leur permettront, on l’espère, d’obtenir de l’aide.

Évidemment, le premier conseil, est de ne pas participer à la cyberintimidation! Ça va de soi, mais on ne le répètera jamais assez.

Et si mon ami intimide?

Intervenir n’est jamais facile, mais réagir quand c’est notre ami qui intimide quelqu’un d’autre, c’est peut-être encore plus difficile. La plateforme Pensez Cybersécurité, développée par le gouvernement du Canada, propose par exemple différentes pistes de solution, tout comme le site kidshealth.org.

Tu peux d’abord prendre ton ami à part pour en discuter. Sans le rabaisser ni chercher la confrontation, explique clairement que l’intimidation n’est pas correcte, et qu’elle peut avoir de graves conséquences, tant pour lui que pour les victimes et leur entourage (comme toi et vos autres amis!).

Si la cyberintimidation que tu vois te rend perplexe, mais que tu n’es pas à l’aise d’en parler directement avec ton ami, tu peux en discuter avec un adulte de confiance, ou t’adresser à l’une des ressources mentionnées plus tôt.

Et si tu penses que la sécurité de quelqu’un est menacée, n’hésite pas à contacter un enseignant ou la police.

Conclusion

L’intimidation, qu’elle ait lieu en personne ou en ligne, est toujours une question délicate qui peut être très difficile à aborder et c’est un sujet qui touche tout le monde. Malgré le sentiment d’isolement qu’elle peut causer, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul. La cyberintimidation révèle l’un des aspects les plus sombres de la technologie, mais l’aide est disponible par le biais des ressources numériques mentionnées dans cet article.

Les ressources suivantes peuvent vous aider, que vous ayez des doutes, des craintes, des questions ou que vous souhaitiez entamer une discussion avec vos amis ou votre famille.

Resources

https://needhelpnow.ca/

https://jeunessejecoute.ca (et son pendant anglais https://kidshelpphone.ca)

https://www.cybersmile.org/advice-help

https://cyberbullying.org/

http://cyberbullyhelp.com/help-center/

http://www.cyberbullyhotline.com/

https://kidshelpline.com.au/teens/issues/cyberbullying

https://www.saferkidsonline.info/

https://www.netsmartz.org/Home

https://www.pensezcybersecurite.gc.ca/

https://itgetsbetter.org/

https://stopcyberbullyingday.org

Discussion