A‑ton récemment volé votre visage?

Facile de réinitialiser votre mot de passe ou votre NIP après un vol de données. Mais réinitialiser votre visage après un vol de données biométriques? Ouf!

Facile de réinitialiser votre mot de passe ou votre NIP après un vol de données. Mais réinitialiser votre visage après un vol de données biométriques? Ouf!

Vous pouvez réinitialiser votre NIP après une violation de données, vous pouvez réinitialiser votre mot de passe après une violation de données, vous pouvez réinitialiser vos questions de sécurité après une violation de données – mais pouvez-vous réinitialiser votre visage? Bien sûr, il y a toujours la chirurgie, mais convenons que cette solution requiert un effort titanesque et démesuré pour vous remettre d’une gestion négligente de vos données biométriques par un vendeur. Les réinitialisations ultérieures pourraient devenir encore plus bizarres. Cela élève le vol d’identité à un tout autre niveau. Imaginez l’échange téléphonique suivant avec votre institution financière, par exemple :

-Ce n’est pas moi!
-Mais c’est votre visage!

Difficile d’insister que vous n’avez pas fait cet achat frauduleux.

Les vendeurs dans le domaine de la biométrie savent qu’ils protègent des informations très sensibles, alors ils feraient preuve d’une grande vigilance pour que cela ne se produise pas, n’est-ce pas?

Le Département américain de la sécurité intérieure a récemment été confronté au vol de données biométriques, et il est censé être bon pour protéger les données, peut-être mieux que la plupart des vendeurs de l’espace. Ils ont certainement accès à de bonnes ressources. Qu’en est-il des autres fournisseurs?

Il y a une histoire de pseudo-marketing derrière tout ça : Donnez-nous votre visage pour que nous puissions garantir votre sécurité. Mais après des années de sécurité, nous avons appris qu’il n’existe pas de sécurité parfaite, mais seulement une sécurité meilleure ou pire.

Un dossier de sécurité incluant votre visage comprendrait également une foule d’autres informations sensibles. Il n’est pas nécessaire d’enrichir les données pour qu’elles paraissent convaincantes. C’est l’une des raisons pour lesquelles les dossiers médicaux ont été une telle cible pour le vol de données : ils sont de plus en plus proches de vous et très difficiles à falsifier.

La reconnaissance faciale est définitivement en plein essor. La Chine l’a largement expérimentée, en utilisant l’apprentissage automatique pour faire un lifting facial virtuel puissant. De nombreux autres pays ont depuis rejoint la mêlée.

Singapour met en place une identification nationale basée sur le visage du citoyen. Il est impossible de ne pas insérer ici des phrases qui réfèrent à George Orwell.

Puisque votre visage pourrait être capturé par l’essaim croissant de caméras publiques, on peut se demander quel est le problème avec cette technologie.

Mais si un profil biométrique de vous, y compris votre visage, peut être utilisé pour interagir numériquement avec un nombre de plus en plus important d’entreprises et d’organisations que vous touchez, cela peut considérablement gâcher votre vie réelle.

Une de mes amies travaillait dans le secteur public et a été accidentellement déclaré décédée à cause d’une erreur informatique. Il lui a fallu plus de 20 ans pour réparer cela. Elle a dû convaincre ses fournisseurs de services qu’elle n’était pas morte. Il ne suffisait pas qu’elle soit au téléphone pour leur parler. C’était très étrange. Elle est maintenant presque vivante à leurs yeux, mais cela a quand même remis sa retraite à zéro; voilà pourquoi elle travaille encore. De plus, quelqu’un a volé son numéro de sécurité sociale alors qu’elle était considérée « morte », puis a accumulé des créances douteuses.

Il est difficile de prouver qu’on n’est pas mort. Il est tout aussi difficile de prouver que votre profil, y compris votre visage, n’est pas vous.

Infolettre

Discussion