Google ajoute des nouvelles mesures de sécurité à Gmail, Meet et Chat | WeLiveSecurity

Google ajoute des nouvelles mesures de sécurité à Gmail, Meet et Chat

Le géant de la technologie introduit sa propre version de comptes vérifiés dans Gmail, met en place des contrôles de modération accrus dans Meet, et renforce la protection contre l’hameçonnage dans Chat.

Le géant de la technologie introduit sa propre version de comptes vérifiés dans Gmail, met en place des contrôles de modération accrus dans Meet, et renforce la protection contre l’hameçonnage dans Chat.

Google annonce une série de nouvelles fonctionnalités pour sa famille d’applications G Suite qui visent à renforcer la sécurité des utilisateurs de Gmail, Meet et Chat. La société introduit également de nouvelles méthodes pour que les administrateurs informatiques puissent gérer et sécuriser les appareils à l’aide de la console d’administration.

Le géant des moteurs de recherche pilote une nouvelle fonctionnalité qui permettra d’afficher le logo d’une organisation ou d’une marque dans l’emplacement pour avatar de l’interface utilisateur de Gmail. Cela devrait donner aux gens davantage confiance dans le fait que le message électronique provient d’un expéditeur légitime et, en fin de compte, contrecarrer les attaques d’hameçonnage qui usurpent l’identité d’entreprises.

La nouvelle fonctionnalité utilise la norme BIMI (Brand Indicators for Message Identification) et permet aux organisations qui utilisent la technologie DMARC de valider la propriété de leurs logos et de les transmettre à Google en toute sécurité. La norme BIMI est développée par le groupe de travail AuthIndicators, auquel Google a adhéré il y a un an.

« BIMI présente des avantages pour l’ensemble de l’écosystème du courrier électronique. En exigeant une authentification forte, les utilisateurs et les systèmes de sécurité du courrier électronique peuvent avoir une confiance accrue dans la source des courriers électroniques, et les expéditeurs pourront tirer parti de la confiance qu’ils accordent à leur marque et offrir à leurs clients une expérience plus immersive », précise Google.

Source: blogue Google Cloud

La plateforme de vidéoconférence Google Meet a également bénéficié d’un renforcement de la sécurité sous la forme de nouveaux contrôles qui permettent à l’hôte de gérer qui peut participer aux réunions et comment. Les invités non invités qui ont été expulsés d’une réunion ne pourront pas s’y joindre à nouveau, à moins que l’hôte ne les réinvite. En attendant, les participants dont les demandes de participation ont été rejetées plusieurs fois seront automatiquement interdits d’envoyer d’autres demandes.

En outre, les hôtes reçoivent également des fonctionnalités de verrouillage de sécurité avancées qui leur permettent de décider de la méthode par laquelle les personnes peuvent rejoindre les réunions et du niveau de participation qui leur est autorisé une fois qu’elles ont rejoint la réunion. Pendant que les verrous de sécurité sont activés, les utilisateurs anonymes, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas connectés à leur compte Google, seront empêchés de participer à la réunion.

Google a également renforcé la protection contre l’hameçonnage dans Google Chat. Précédemment lancée sur Gmail, la nouvelle protection compare les liens envoyés dans le Chat avec les données en temps réel de Safe Browsing et avertit les utilisateurs si elle trouve quelque chose de suspect. Le blocage et le signalement des salles de chat en cas d’activité malveillante est une autre fonctionnalité qui sera mise en place dans les semaines à venir. Google a également ajouté un filtre qui détecte et limite automatiquement les contenus abusifs, tels que les invitations de type « spammy » (messages indésirables) dans la G Suite.

LECTURE LIÉE : L’escroc et nous : pourquoi se fait‑on prendre?

Les administrateurs informatiques disposeront d’une série d’outils nouveaux et améliorés pour gérer la G Suite, notamment une nouvelle page sur les appareils pour une meilleure gestion des appareils ainsi que l’intégration d’Apple Business Manager leur permettant de gérer facilement les appareils iOS de leur organisation. Google a également introduit de nouveaux outils dans sa fonction de prévention des pertes de données.

Ces mises à jour sont publiées pour répondre aux besoins des personnes travaillant à distance après que COVID-19 a forcé de nombreuses entreprises à se tourner vers le travail à distance. Si le travail à domicile commence à être démoralisant, Tony Anscombe, évangéliste de la sécurité en chef d’ESET, vous propose ses meilleurs conseils sur la manière de surmonter les difficultés qui y sont associées.

Infolettre

Discussion