Compétitionner en e‑sports: 3 éléments à surveiller | WeLiveSecurity

Compétitionner en e‑sports: 3 éléments à surveiller

Si vous aspirer à devenir un joueur professionnel, il existe des risques que vous ne devez pas minimiser.

Si vous aspirer à devenir un joueur professionnel, il existe des risques que vous ne devez pas minimiser.

Les jeux vidéo figurent parmi les passe-temps les plus populaires depuis des décennies. Au cours des dernières années, il est également devenu un parcours professionnel, les e-sports étant un phénomène en constante augmentation. Des tournois se déroulent dans le monde entier, avec des cagnottes énormes et une reconnaissance du nom en jeu. Goldman Sachs prévoit que la monétisation des e-sports atteindra un montant estimé à 3 milliards de dollars américains d’ici 2022. L’année dernière, la cagnotte de la Coupe du monde Fortnite s’élevait à 100 millions de dollars. Pour remettre les choses dans leur contexte, cela représente presque la totalité de la cagnotte des sports d’hiver pour 2017. L’éducation essaie de suivre le rythme, alors que plusieurs universités offrent des diplômes dans ce domaine.

Tout cela inspire des générations de joueurs à jouer en ligne, à affûter et à perfectionner leurs compétences, aspirant à devenir les prochaines vedettes de ce domaine.

Pour se qualifier pour des tournois importants et éventuellement être repris par l’une des équipes d’élite, les joueurs doivent s’entraîner et jouer beaucoup. Les jeux se déroulant en ligne et les enjeux étant élevés, vous pouvez être confronté à toute une série de risques inattendus. Pour souligner le Safer Internet Day, nous avons dressé une liste de quelques-uns des risques que les jeunes joueurs ambitieux peuvent rencontrer au cours de leur parcours.

Tricherie

L’une des principales menaces qui pèsent sur les joueurs en ligne sont les autres joueurs prêts à tricher pour obtenir un avantage concurrentiel. Vous pouvez rencontrer toutes sortes de tricheries, depuis les scripts jusqu’aux modifications apportées par des tiers ; dans le cadre de Counter-Strike, par exemple, les Aimbots et les Wallhacks sont des tricheries bien connues. Si vous jouez à un niveau compétitif, vous jouerez probablement sur des serveurs sécurisés Valve Anti-Cheat (VAC). Ce système devrait permettre de se passer facilement de toute forme de tricherie identifiable, ce qui entraînera l’interdiction du coupable. Mais ! il y a des moyens de contourner cela. Des joueurs professionnels ont été pris en train d’utiliser des arnaques achetées sur des forums de piratage clandestins; mais étant faites sur mesures, ces tricheries coûtent généralement des milliers de dollars.

Des scripts peuvent également être appliqués aux jeux d’arène de combat en ligne multijoueurs tels que League of Legends et DOTA2. Ils peuvent détecter la trajectoire d’un tir d’adresse, les rechargements des capacités de vos adversaires ou automatiser certains mécanismes. Les joueurs peuvent généralement détecter une odeur de poisson et dénoncer le coupable. Cette pratique donne souvent lieu à des sanctions. Sur la scène professionnelle, cela se traduit par des interdictions, des sanctions et même le paiement d’amendes. En Corée du Sud, cela est allé jusqu’à une répression policière contre les pirates informatiques à l’origine des scénarios et des affaires portées devant les tribunaux. En fait, la plupart des développeurs ont mis en place leurs propres mécanismes pour lutter contre la tricherie. Cependant, en cas de doutes, n’hésitez pas à signaler le problème.

Logiciels malveillants

Divers types de logiciels malveillants peuvent également être une épine dans votre pied, surtout si vous êtes victime d’une attaque ciblée. En fonction de l’objectif de l’acteur malveillant, la méthode ou l’outil peut varier. Un des mécanismes permettant de perturber les acteurs actifs est l’attaque de rançongiciel. Celui-ci peut par exemple être conçu spécifiquement pour verrouiller vos fichiers de jeu, vous empêchant ainsi de participer à un match de qualification important. Vous pouvez ainsi perdre l’accès à vos données ou subir des pertes financières en essayant de les récupérer – que ce soit en payant la rançon exigée (et ce, sans garantie de récupérer vos fichiers), soit en amenant votre ordinateur auprès d’un spécialiste, qui pourra peut-être récupérer vos fichiers si un déchiffreur est disponible.

Les enregistreurs de frappe, ou keyloggers, vont un peu plus loin. En cartographiant vos frappes au clavier lors de la connexion et en leur envoyant les résultats, les adversaires peuvent alors compromettre votre compte et vous bloquer. Pour comble de malheur, vous risquez de tout perdre sur votre compte : grades, objets déverrouillés ou achetés, et autres objets de valeur. Si votre carte de crédit est également connectée à votre compte, les pirates peuvent accumuler une liste d’achats coûteux. Non seulement vous perdrez votre argent, mais votre cote de crédit pourrait également être ternie. De plus, votre compte pourrait se retrouver sur le marché clandestin et être vendu avec toutes les réalisations pour lesquelles vous avez versé votre sueur et vos larmes. Parfois, les joueurs peuvent même être ciblés en raison ou d’une faille ou d’un bogue dans un client de jeu, comme ce fût le cas pour Origin.

Attaque par déni de service distribué

Une attaque par déni de service distribué (ou DDoS) est une attaque où un ordinateur ou un réseau est submergé au point de perturber les services d’un hôte connecté à l’internet.

Dans les jeux en ligne, cela se traduit par un décalage : un délai entre votre action et la réaction du serveur sur lequel le jeu vidéo tourne. Dans les sports électroniques, où les joueurs doivent prendre des décisions en une fraction de seconde, le décalage peut faire la différence entre la gloire et l’ignominie. Dans certains cas, si l’un de vos coéquipiers ne parvient pas à se connecter, vous pouvez même devoir déclarer forfait, selon les règles du jeu auquel vous jouez. Des joueurs individuels peuvent être attaqués pour faire baisser les performances de leur équipe, mais il y a eu des cas où tous les membres d’une équipe ont été DDoSed. Par exemple, l’équipe turque ZONE, désormais inactive, a subi tellement d’attaques DDoS qu’elle s’est préparée en supprimant tout logiciel inutile de ses machines et a joué dans la même salle pour ne pas avoir besoin de la VoIP pour communiquer, mais elle a quand même été touchée.

Les joueurs ne sont pas les seules victimes de ces attaques; même les géants des services de jeux tels que Microsoft et Sony ont également été touchés, ce qui a entraîné l’arrêt brutal de leurs services en ligne. Pour réduire le risque d’être victime d’une attaque DDoS pendant la compétition, vous devez utiliser une solution de sécurité des points d’accès réputée, vérifier la sécurité de votre réseau et, enfin et surtout, essayer d’utiliser un réseau privé virtuel (VPN) pendant que vous jouez.

Dernières réflexions

Alors que les e-sports continuent de gagner en popularité et en reconnaissance, on peut s’attendre à ce que les rangs des joueurs grossissent avec l’arrivée de nouveaux venus qui espèrent devenir célèbres. Il a été question de l’inclure dans les Jeux olympiques à l’avenir, mais nous ne savons pas encore comment cela se passera. Afin d’explorer l’intersection entre les e-sports et le mouvement olympique, le Comité international olympique et Intel se sont associés pour annoncer le tournoi Intel World Open, en vue des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Si vous avez l’ambition de percer dans ce domaine, entraînez-vous dur et souvenez-vous toujours de la règle d’or du cyberespace: soyez prudent.

Infolettre

Discussion