Un bogue de Facebook allume la caméra de l’iPhone en arrière‑plan | WeLiveSecurity

Un bogue de Facebook allume la caméra de l’iPhone en arrière‑plan

Une récente mise à jour de l'application iOS de Facebook a introduit un bogue qui a suscité l'inquiétude chez certains utilisateurs.

Une récente mise à jour de l’application iOS de Facebook a introduit un bogue qui a suscité l’inquiétude chez certains utilisateurs.

Plus tôt en novembre, plusieurs utilisateurs d’iPhone ont commencé à éprouver un mystérieux problème en utilisant l’application Facebook. Le sujet à fait la manchette lorsque certains d’entre eux, dont Joshua Maddux, ont décidé de partager leur expérience sur Twitter, rapporte CNET.

Le problème se produit lorsque vous regardez une vidéo en plein écran en mode paysage et que vous revenez à la normale. Vous remarquerez alors que l’interface utilisateur de l’application se déplace légèrement vers la droite. Dans l’espace laissé, vous pouvez voir clairement que l’appareil photo de votre téléphone a été activé en arrière-plan. Dans le cas d’un autre utilisateur, après avoir fait la même chose, l’application caméra était activée directement. L’appareil photo reste en mode prévisualisation et ne semble pas enregistrer quoi que ce soit. Le bogue semble n’affecter que les utilisateurs qui exécutent iOS 13 – aucun problème de ce type n’a été signalé par les utilisateurs Android.

Le Vice-président Intégrité de Facebook, Guy Rosen, a déclaré qu’il s’agissait effectivement d’un bug et que l’entreprise allait se pencher sur la question. Dans une réponse ultérieure à un autre tweet, il a affirmé qu’il n’y avait aucune preuve que des photos ou des vidéos étaient téléchargées en raison du bogue. Il a de plus souligné qu’un correctif avait déjà été envoyé sur l’App Store.

Entre-temps, les utilisateurs ont pu trouver une solution de contournement à ce problème en révoquant la permission de Facebook d’accéder à la caméra. Cela pourrait s’avérer être un bon exercice d’apprentissage pour les utilisateurs sur les permissions qu’ils accordent aux applications. Récemment, une application de clavier Android a été pris en flagrant délit d’essayer de faire sournoisement des achats. Cette même application avait une longue liste de demandes d’autorisation qui, même à première vue, semblait suspecte.

Lorsque vous téléchargez une application sur votre smartphone, vous devriez examiner de plus près les permissions qu’elle demande. Ensuite, pesez le pour et le contre et voyez si le compromis possible entre la fonctionnalité d’une application et les permissions demandées en vaut la peine. L’évangéliste de la sécurité globale d’ESET Tony Anscombe s’est récemment penché sur certaines des demandes de permissions des applications. Lors d’un test pratique qu’il a effectué à la recherche d’une application d’économiseur de batterie, il a découvert que l’une d’entre elles demande 35 permissions, y compris l’accès à la localisation GPS et la possibilité de modifier et supprimer des fichiers – tout à fait excessif pour une application qui est destiné à prolonger la vie de votre téléphone batterie. Cela dit, c’est peut-être le bon moment pour vérifier les permissions que vos applications utilisent.

Discussion