PME canadiennes : Comment la technologie peut aider votre internationalisation

Si vous possédez votre entreprise et que vous avez de la chance, elle pourrait en venir à croître suffisamment pour atteindre les marchés internationaux. Vous découvrirez alors que c’est à la fois un moment des plus excitants, et probablement un peu angoissant, pour vous comme votre entreprise.

S’il s’agit là d’émotions tout à fait normales dans les circonstances, les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent s’aider en s’informant sur les législations en matière de technologie. Le respect des standards est un point particulièrement, que plusieurs PME qui croissent à l’échelle mondiale négligent.

Pour les PME canadiennes, ceci signifie par exemple de se conformer aux normes telles que le Personal Information Protection and Electronic Documents Act (PIPEDA). Ces lignes directrices vous mèneront sur la bonne voie, puisqu’elles soulignent clairement les standards de pratiques et de procédures dans la gestion des données de vos clients.

Marc Saltzman, ambassadeur de marque d’ESET au Canada, explique : « Alors que votre entreprise croit à l’échelle mondiale, il est essentiel d’être bien préparé pour accéder et partager les informations. Vous devez créer cette flexibilité à l’échelle globale, grâce à des outils permettant la communication et la collaboration en temps réel. »

Dans cette période de croissance mondiale de votre entreprise, vous ferez face à de nombreux défis. Vous pourriez facilement oublier certaines des étapes du parcours franchi par votre entreprise. Cependant, il est crucial que vous soyez organisé de façon à faciliter le partage et l’accès à l’information.

L’une des manières les plus importantes pour y parvenir est de créer de la flexibilité avec les bons outils, ce qui permet d’assurer la communication en temps réel. La meilleure façon d’y parvenir est d’utiliser la technologie, puisqu’elle rend la croissance mondiale aussi possible (et extensible) que jamais.

En se basant sur des lignes directives telles que PIPEDA, les propriétaires de PME peuvent lutter contre les problèmes de cybersécurité auxquels ils peuvent faire face. « [A]ssurez-vous aussi de créer une tranquillité d’esprit et de protéger proactivement votre entreprise contre les risques excessifs, par exemple la perte de données. Perdre des données peut mettre en danger les informations de vos clients ou employés », ajoute Saltzman.

Apprenez-en davantage sur les PME canadiennes et la cybersécurité : The State of SMB Cybersecurity in Canada 2017 [en anglais].

Auteur , ESET