La sécurité des services de santé en ligne: peut‑on protéger nos données? | WeLiveSecurity

La sécurité des services de santé en ligne: peut‑on protéger nos données?

Que se passe-t-il lorsque vous essayez de vous désengager de services de santé en ligne pour éviter les problèmes en cas de brèche?

Que se passe-t-il lorsque vous essayez de vous désengager de services de santé en ligne pour éviter les problèmes en cas de brèche?

Les piratages dans le secteur de la santé sont particulièrement insidieux. Lorsque les pirates obtiennent les données, ils s’emparent du plus proche de votre identité qu’un fax peut comprendre. Pis encore, à moins que vous ne mentiez sur vos dossiers médicaux (et même dans ce cas, des contrôles existent!), ceux-ci contiennent des détails très précis sur vous. Si ces violations sont considérées comme gênantes pour les prestataires de soins de santé, elles sont bien plus troublantes – et difficiles à récupérer – pour vous. Que se passe-t-il donc lorsque vous essayez de vous désinscrire de l’e-santé pour éviter les problèmes en cas de violation?

Bonne chance. C’est un défi très difficile, voire titanesque.

J’ai récemment fait une réaction allergique à des antibiotiques de routine, pendant un week-end. J’ai appelé mon fournisseur. Ils m’ont envoyé sur un site web où je devais entrer des informations très personnelles. J’ai refusé. Ils n’ont pas voulu me parler. Ils m’ont dit que je pouvais venir à la clinique, mais que tout ce dont j’avais besoin était une consultation de quelques minutes avec un expert et que mon état de santé ne me permettait pas de me déplacer. Ils s’en fichaient. J’ai demandé si on pouvait en parler au téléphone. Pas question. Ils ont prétendu que leur système de santé en ligne était sécurisé. Je leur ai dit ce que je faisais dans la vie. Ils s’en fichaient.

Si le domaine de la santé en ligne est réellement ce paradis de sécurité, pourquoi certains fournisseurs font-ils toujours la une des journaux pour avoir été piratés, et ce, brèche après brèche? Malheureusement, même si vous pouvez réinitialiser votre mot de passe, vous ne pouvez pas réinitialiser votre identité sans subir une panoplie incroyable de chirurgies plastiques. Si cela pourrait constituer un scénario hollywoodien intéressant, c’est également une option qui semble plus difficile que de ne pas autoriser l’accès à vos informations de santé dès le départ.

Il n’y a rien de mal à utiliser les meilleurs outils de santé en ligne dont nous disposons – du moins si et seulement si les médecins et le personnel est adéquatement formé et sensibilisé en matière de sécurité. Nous n’en sommes malheureusement pas encore là. En ce temps, les techniciens améliorent la sécurité, mais les attaquants utilisent régulièrement l’ingénierie sociale, ciblant le personnel médical. Pour nous, qui travaillons dans le secteur de la sécurité – dont le niveau de paranoïa est déjà au plafond – devoir nous fier aux gens qui travaillent dans le secteur de la santé, qui nous posent parfois des questions naïves en matière de sécurité, est inquiétant. Je me demande d’ailleurs si ce type de frayeur peut empirer mes symptômes, peu importe le problème de santé…

La bonne nouvelle (selon ma femme) est que j’ai survécu et que ma situation ne s’est pas détérioré.

On raconte qu’une personne âgée a développé de graves complications de santé et s’est rendue aux urgences pour obtenir de l’aide. Par la suite, il a été découvert que ses problèmes de santé étaient liés à la chaleur. Quelqu’un a émis l’idée que l’hôpital pourrait économiser des dizaines de milliers de dollars en frais de santé en payant les quelques centaines de dollars nécessaires pour faire réparer le climatiseur du patient, évitant ainsi les alternatives coûteuses. Quand on parle de gestion…

La sécurité des soins de santé sera un défi auquel nous devrons faire face dans un avenir prévisible, mais rappelez-vous qu’une sécurité parfaite, ça n’existe pas. Et lorsqu’il s’agit de votre santé, personne ne se soucie plus que vous de la protéger, ainsi que vos dossiers médicaux personnels. Si nous saluons les nouvelles initiatives auxquelles les gens peuvent adhérer et dont ils peuvent tirer parti si cela a un sens pour eux, imposer une solution unique dans un monde de sécurité imparfait semble aller trop loin.

D’ailleurs, je devrais éviter d’écraser une partie de mon pied avec de gros objets tombant, ce qui m’oblige à prendre des antibiotiques, mais c’est une autre histoire…

Infolettre

Discussion