Premiers constats de l’étude 2020 (ISC) 2 sur le marché de l’emploi en cybersécurité | WeLiveSecurity

Premiers constats de l’étude 2020 (ISC) 2 sur le marché de l’emploi en cybersécurité

De l'impact de la pandémie sur les carrières dans le domaine de la cybersécurité à la satisfaction professionnelle des travailleurs, le rapport présente un certain nombre de conclusions intéressantes.

De l’impact de la pandémie sur les carrières dans le domaine de la cybersécurité à la satisfaction professionnelle des travailleurs, le rapport présente un certain nombre de conclusions intéressantes.

Pour la première fois dans l’histoire, le déficit de main-d’œuvre dans le domaine de la cybersécurité s’est réduit, comme l’a révélé l’étude 2020 (ISC)2 Cybersecurity Workforce Study. Alors que les entreprises ont été confrontées à une pléthore de nouveaux défis en matière de sécurité en raison du passage au travail à distance, rendu nécessaire à cause de la COVID-19, la pénurie de praticiens de la sécurité informatique est passée de 4,07 millions à 3,12 millions sur une base annuelle. Voici quelques autres points clés à retenir :

  • À mesure que la pénurie de talents s’est atténuée, le nombre de praticiens de la sécurité a augmenté de 700 000 professionnels par an pour atteindre 3,5 millions. L’offre de travailleurs a augmenté, notamment grâce à la migration des industries et aux entreprises qui investissent dans leurs propres talents. Néanmoins, le déficit de main-d’œuvre est toujours là et, pour le combler, il faudrait que les niveaux d’emploi augmentent d’environ 41 % aux États-Unis et de 89 % dans le monde entier.
  • La transition du mode de travail causée par la COVID-19 a été rapide mais bien géré. 30 % des professionnels ont déclaré que leur entreprise avait effectué la transition vers le travail en ligne en un seul jour. Près de la moitié d’entre eux ont indiqué qu’ils avaient eu plusieurs jours et jusqu’à une semaine pour effectuer ce changement et sécuriser les environnements informatiques nouvellement transformés. Bien que la transition ait été rapide, 9 experts en cybersécurité sur 10 ont estimé que leurs organisations étaient quelque peu ou très bien préparées à ce changement.
  • La satisfaction professionnelle des professionnels de la cybersécurité est plus élevée que jamais. Alors qu’il est communément admis que le travail effectué par les professionnels de la cybersécurité est stressant et souvent sous-estimé, l’étude a révélé le contraire : la satisfaction globale des travailleurs du monde entier par rapport à leur travail est de 76 %. Près de la moitié d’entre eux ont répondu qu’ils étaient quelque peu satisfaits, tandis qu’un tiers a déclaré qu’ils étaient très satisfaits de leur poste et du travail qu’ils effectuent.
  • La certification est toujours d’actualité, 63 % des professionnels poursuivant ou prévoyant de poursuivre un certificat au cours de l’année prochaine. Les certificats sont considérés comme la clé de l’évolution professionnelle et de la carrière, tant par les professionnels que par leurs employeurs. Près de 8 professionnels sur 10 dans le monde ont déclaré qu’ils étaient tenus de posséder une sorte de certification. La valeur des certifications pour les employeurs peut être soulignée par le fait que cinq répondants sur dix ont déclaré que les cours et les examens sont entièrement payés par leur organisation. La certification a également un impact sur les salaires, les employés certifiés gagnant en moyenne 85 000 dollars US, tandis que ceux qui ne détiennent pas de certification gagnent beaucoup moins avec une moyenne de 67 000 $ US.
  • Les salaires sont compétitifs, mais varient en fonction du titre et de l’ancienneté de l’employé. Pour les employés qui commencent à peine leur carrière dans le domaine de la cybersécurité, par exemple ceux qui sont âgés de plusieurs années, le salaire moyen peut être d’environ 67 000 $ US. Cependant, pour ceux qui ont une plus grande expérience dans ce domaine, comme la génération des baby-boomers, le salaire moyen déclaré est de 112 000 $ US. Le salaire est également influencé par le fait que le rôle de l’employé soit axé sur la sécurité ou sur les technologies de l’information en général, le premier étant récompensé par un salaire moyen plus élevé de 91 000 $ US, tandis que le second est de 79 000 $ US.

Le secteur de la cybersécurité reste un secteur d’activité intéressant. Pourquoi ne pas examiner si cette industrie pourrait également vous convenir ou examiner certains des parcours professionnels que vous pourriez choisir?

Infolettre

Discussion