Chrome et Firefox : correction de bogues de sécurité et ajout d’outils de productivité | WeLiveSecurity

Chrome et Firefox : correction de bogues de sécurité et ajout d’outils de productivité

Chrome se dote d'une nouvelle gestion des onglets et Firefox d'une nouvelle liste de blocage des modules.

Chrome se dote d’une nouvelle gestion des onglets et Firefox d’une nouvelle liste de blocage des modules.

Google et Mozilla ont tous deux publié de nouvelles versions stables de leurs navigateurs web pour les plateformes de bureau, Chrome et Firefox apportant une série de nouvelles fonctionnalités et de corrections de sécurité qui sont en cours de déploiement sur Windows, Mac et Linux.

Quoi de neuf dans Chrome 85?

La nouvelle version du navigateur web de Google comprend 20 correctifs de sécurité. Bien que la société ne divulgue pas les détails de tous ces correctifs avant que la majorité de ses utilisateurs n’aient reçu les mises à jour, elle a mis en évidence les correctifs pour 14 vulnérabilités signalées par des chercheurs externes. Deux défauts ont été classés comme étant à haut risque, sept ont été considérés comme étant de gravité moyenne et les autres ont été désignés comme étant de faible gravité.

Chrome a également introduit de nouvelles fonctionnalités qui comprennent une gestion améliorée des onglets et la possibilité de remplir des formulaires PDF directement dans le navigateur. Les onglets peuvent désormais être ajoutés en groupes et sont visuellement distinguables par tâches, sujets ou même par priorité. L’équipe Chrome a également apporté des améliorations en termes de performances, notamment pour permettre aux pages de se charger jusqu’à 10 % plus rapidement sur Mac et Windows.

Ces améliorations ont été obtenues grâce à l’introduction de l’optimisation guidée par le profil (PGO) et de l’étranglement des onglets. Ce dernier sera d’abord mis en place sur la chaîne bêta. « Chrome donnera plus de ressources aux onglets que vous utilisez en les reprenant des onglets qui ont été en arrière-plan pendant longtemps. Nous constatons des améliorations non seulement dans la vitesse de chargement mais aussi dans les économies de batterie et de mémoire », explique Max Christoff, directeur de l’ingénierie de Chrome.

Chrome 85 prendra également en charge de manière native le format d’image AVIF, ce qui permettra de réduire la bande passante et la consommation de données et d’ajouter la prise en charge des couleurs HDR. Il convient de mentionner que Google a intégré cette fonctionnalité dans son moteur de navigation Chromium, ce qui signifie que les navigateurs web fonctionnant avec son code prendront probablement aussi en charge le format AVIF.

Firefox 80

En attendant, Firefox 80 comprend des corrections pour 10 vulnérabilités, dont trois ont été désignées comme étant de haute gravité, quatre ont été classées comme étant de moyenne gravité et les autres ont été considérées comme étant de faible gravité. Pour renforcer sa sécurité, Firefox dispose désormais d’une nouvelle liste de blocage des add-ons, censée améliorer les performances et l’évolutivité. Le navigateur dispose déjà de processus de blocage de modules complémentaires qu’il déploie lorsque ses politiques sont brisées. Cependant, la version précédente de la liste de blocage ne répondait pas aux exigences de l’écosystème en constante évolution.

« Après avoir étudié les solutions possibles, nous avons décidé que la nouvelle liste de blocage des modules complémentaires serait alimentée par une structure de données créée à partir de filtres de blooms en cascade, ce qui constitue un moyen efficace de stocker des millions d’enregistrements en utilisant un minimum d’espace », précise Stuart Colville, responsable de l’ingénierie des modules complémentaires de Firefox.

Outre les correctifs et mises à jour de sécurité, Firefox offre désormais la possibilité de le choisir comme visualiseur de PDF par défaut.

Vous pouvez télécharger les dernières versions de Chrome ici et de Firefox ici. Chrome détient une part de marché de 66  %, tandis que Firefox est le troisième navigateur le plus populaire avec une part de marché de 4 %.

Infolettre

Discussion