La transformation numérique pourrait être accélérée par COVID‑19 | WeLiveSecurity

La transformation numérique pourrait être accélérée par COVID‑19

La pandémie a mis en évidence la nécessité pour les entreprises d'agir rapidement et de se préparer pour le long terme - et de le faire en gardant à l'esprit la cybersécurité.

La pandémie a mis en évidence la nécessité pour les entreprises d’agir rapidement et de se préparer pour le long terme – et de le faire en gardant à l’esprit la cybersécurité.

L’industrie technologique regorge de mots et d’expressions à la mode, la transformation numérique étant l’un de ces termes que de nombreuses entreprises aspirent à utiliser; mais face à la réalité, il peut être difficile de la mettre en œuvre tout en menant ses activités comme si de rien n’était. Il existe cependant des exemples impressionnants d’entreprises qui ont changé de cap et transformé leurs activités en intégrant la technologie numérique pour modifier fondamentalement leur mode de fonctionnement et leur façon de fournir de la valeur aux clients.

Microsoft est un exemple de ceci. Sous la direction de Satya Nadella, le cours de l’action – qui avait stagné pendant près d’une décennie – a triplé. En créant un environnement de travail collaboratif et en se concentrant sur l’avenir et l’innovation, Satya Nadella a fait évoluer la fortune de Microsoft, qui est passée d’une société technologique des années 90 proposant des produits similaires à une organisation de pointe proposant des produits visionnaires. Changer la culture d’une entreprise qui comptait plus de 120 000 employés au moment où il a pris les rênes n’a pas été une mince affaire.

Transformer une entreprise de cette manière n’est pas simple et demande énormément de courage et de leadership visionnaire. Les principaux éléments sont les suivants : la migration des systèmes sur site vers des nuages hybrides, la modernisation des logiciels financiers et opérationnels, l’amélioration de l’expérience client grâce à la technologie et la création d’un environnement de travail plus dynamique et plus flexible. En réponse au travail à domicile et à d’autres mesures de distanciation sociale dues à la pandémie COVID-19, de nombreuses entreprises ont adopté certains de ces éléments, en utilisant la technologie par nécessité ; cette sortie des activités normales peut être la première étape significative sur la voie de la transformation numérique.

Lorsque les gouvernements décideront de mettre fin à leur verrouillage, ces entreprises saisiront-elles l’occasion et poursuivront-elles la transformation numérique, ou reviendront-elles à la façon précédente de mener leurs affaires?

Entrez dans la cybersécurité

La transformation numérique apporte des considérations supplémentaires pour la cybersécurité et j’ai récemment fait une présentation, virtuellement, à Segurinfo en Argentine sur la nécessité de saisir l’opportunité de transformer et de le faire en gardant la sécurité à l’esprit. Les entreprises du monde entier ont adapté les méthodes de travail pendant la pandémie actuelle en adoptant la technologie pour fournir la connectivité aux données et aux réseaux, la vidéoconférence, les outils de collaboration et les services sur le nuage. Avant la fermeture, 16 % des travailleurs argentins travaillaient rarement à domicile, et moins de 3 % le faisaient en permanence, selon les données d’iProUP. En comparaison, les chiffres pour les États-Unis sont de 43 % et 3,6 %, respectivement. Si la proportion de travailleurs travaillant en permanence à domicile est similaire, la capacité de la main-d’œuvre générale à être flexible est clairement apparente et démontre que la transformation numérique a davantage évolué aux États-Unis qu’en Argentine.

LECTURE COMPLÉMENTAIRE : Tendances en cybersécurité 2020 : La technologie devient plus intelligente… Et nous?

Si la flexibilité de la main-d’œuvre ne représente qu’une petite partie de la transformation numérique, elle implique la nécessité de garantir la sécurité de la mise en œuvre des services. Les appareils doivent être protégés contre de nombreux types de risques, notamment : le vol et l’interférence utilisant le chiffrement intégral des disques, l’authentification multifactorielle et l’utilisation de la technologie VPN pour accéder aux données ne sont que des considérations minimales. Les applications et les outils permettant la productivité à distance doivent être vérifiés et configurés pour protéger les données des clients et les documents sensibles de l’entreprise, et les employés doivent être plus conscients des escroqueries telles que l’hameçonnage et la compromission du courrier électronique professionnel, car celles-ci peuvent être plus facilement exploitables par le personnel en dehors du lieu de travail.

Bien entendu, il y a bien d’autres considérations à prendre en compte pour garantir que les systèmes restent sécurisés quel que soit le lieu où se trouve l’utilisateur. L’adaptation précipitée à la délocalisation de la main-d’œuvre signifie que les entreprises ont développé ou mis en œuvre de nouveaux systèmes pour permettre le travail à distance et la capacité de servir les clients à distance, sans nécessairement appliquer leurs considérations normales en matière de sécurité. L’option la plus simple, une fois tout cela terminé, est de revenir au scénario initial et de parler avec tendresse des souvenirs du temps que nous avons tous dû passer à travailler à la maison. En réalité, les décisions prises en raison de la pandémie ont fait progresser la transformation numérique des entreprises dans le monde entier, de sorte que plutôt que de revenir au statu quo précédent, elles devraient peut-être adopter les changements relatifs à la fourniture de services aux clients et à la flexibilité de la main-d’œuvre.

Prenons l’exemple d’une petite entreprise locale, un studio de remise en forme prospère qui propose des cours de groupe et un entraînement personnel. L’entreprise a été contrainte de cesser ses activités en personne en raison d’une ordonnance de confinement et a dû chercher d’autres méthodes de prestation de services aux clients pour maintenir l’activité. Un esprit d’entreprise a rapidement transformé l’entreprise, qui est passée des cours en personne à des cours en ligne pour des sessions individuelles et de groupe. Cela a également impliqué le prêt temporaire et la distribution d’équipement aux clients afin qu’ils puissent suivre le même cours qu’auparavant, juste chez eux.

Saisissez l’opportunité

Que se passe-t-il lorsqu’il y a une chance de revenir à des cours en personne et que le matériel doit être rendu au studio? C’est à ce moment précis que l’occasion se présente – pourquoi revenir à la méthode précédente? La solution la plus simple consiste à faire des affaires comme avant l’obligation de confinement. Cependant, il existe une possibilité de combiner les cours et les formations en ligne et en personne. Cela présente également l’avantage que lorsque les clients se déplacent ou ne peuvent pas assister à une formation en personne, celle-ci peut leur être proposée en ligne – même de manière asynchrone – afin qu’ils ne manquent jamais une semaine, quel que soit leur emploi du temps. Les solutions temporaires mises en œuvre pour dispenser des cours en ligne devront être officialisées pour que les systèmes soient plus évolutifs et plus robustes.

La question du retour de l’équipement pourrait créer une toute nouvelle opportunité commerciale de louer l’équipement au client, qui le conserve pendant toute la durée de la classe en ligne. L’entreprise aura besoin de nouveaux systèmes pour gérer la location d’équipements, ce qui peut impliquer des évaluations de crédit et des paiements d’abonnement à long terme. Les exemples d’entreprises qui ont réussi à transformer leurs activités ont souvent une offre commune – l’abonnement – qui permet aux entreprises de prévoir leurs revenus et de prendre des décisions d’investissement à plus long terme.

La situation causée par la pandémie a obligé à une adaptation à court terme, mais elle doit être considérée comme une étape, ou un saut, vers la transformation numérique, offrant plus de flexibilité aux clients et aux employés et ouvrant potentiellement de nouvelles opportunités de revenus.

Infolettre

Discussion