Fin de vie de Windows 7: Il est temps de passer à autre chose | WeLiveSecurity

Fin de vie de Windows 7: Il est temps de passer à autre chose

Aujourd'hui, Microsoft met officiellement fin à son support de Windows 7. Quel est votre plan de match?

Aujourd’hui, Microsoft met officiellement fin à son support de Windows 7. Quel est votre plan de match?

Comme le dit l’adage, « toutes les bonnes choses ont une fin ». Il en va ainsi avec Windows 7. Il a reçu un accueil nettement plus chaleureux que son prédécesseur, Vista, lorsqu’il a fait sa première apparition sur nos ordinateurs personnels en octobre 2009. Ce système d’exploitation (OS) immensément populaire a vendu plus de 630 millions de licences et a introduit une série d’améliorations et un nouveau look. Après plus de 10 ans de support, Microsoft met officiellement le système d’exploitation à la retraite en mettant aujourd’hui fin à son soutien étendu (« Extended Support »).

Mais, en décembre 2019, Windows 7 détenait toujours plus de 26 % des parts de marché de Windows, un chiffre qui inclut des millions d’utilisateurs à domicile. Alors, que signifie la fin de vie de Windows 7 pour tous ceux qui utilisent encore le système d’exploitation?

Vous pourriez devenir une cible facile

Le plus important est que ce changement implique que votre ordinateur pourrait être plus vulnérable. Microsoft ne prendra plus en charge Windows 7, ce qui signifie que vous ne recevrez plus de mises à jour de sécurité et que vous n’obtiendrez plus de soutien technique de la part du service à la clientèle de Microsoft. Bien que Microsoft ne vous empêche pas d’utiliser Windows 7 et que vous puissiez continuer à naviguer sur Internet et à accéder à votre courrier électronique, vous choisirez de le faire à vos risques et périls.

Maintenant, vous pouvez soutenir que vous utilisez la dernière version d’une solution de sécurité réputée. Nous vous félicitons pour vos bonnes habitudes en matière de cybersécurité mais, malheureusement, cela n’aidera pas si de mauvais acteurs trouvent une nouvelle vulnérabilité dans le système d’exploitation. S’ils peuvent découvrir et exploiter la faille de sécurité, ils peuvent installer toutes sortes de logiciels malveillants sur des machines sensibles, faisant des ravages et causant potentiellement des dommages insurmontables.

À quoi risquez-vous d’être exposé?

Selon les standards technologiques, votre machine fonctionne sur un système d’exploitation obsolète qui n’aura plus de correctifs dans le futur et qui sera ignoré par Microsoft (sauf circonstances particulières – pensons par exemple à la vulnérabilité BlueKeep versus Windows XP et Windows Server 2003). Le logiciel qui fonctionnera sur ce système peut recevoir des mises à jour jusqu’à ce que le développeur en décide autrement, donc il peut encore fonctionner.

Quant au système d’exploitation lui-même, il est maintenant plus sensible à diverses formes de logiciels malveillants et autres menaces. Parmi les exemples de codes malveillants qui peuvent compromettre des ordinateurs non patchés, on trouve les rançongiciels, semblables à celui qui a frappé certaines villes du Texas l’an dernier, ou les espiongiciels, que vous pouvez lire dans cet article. Tous les ordinateurs peuvent être la cible de telles attaques. Cependant, ceux dont le système d’exploitation n’a pas été corrigé sont des cibles plus faciles.

Options possibles pour la mise à niveau

Alors, quelles sont vos options? La réponse simple est de changer de système d’opération pour une version plus récente. Assumer les frais de mise à niveau pourrait vous éviter de payer la note d’une cyberattaque coûteuse.

La bonne nouvelle, c’est que si vous envisagiez de passer à un autre système, c’est l’occasion idéale. Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour Linux, qui offre un certain nombre de distributions (le nom des systèmes d’exploitation Linux) telles qu’Ubuntu, ElementaryOS, et plusieurs autres. Vous pouvez également jeter un coup d’œil à certaines des distributions dont nous avons parlé dans un de nos récents articles (en anglais).

Si vous êtes plus créatif et que vous ne voulez pas vraiment vous plonger dans la configuration de votre système, vous pouvez envisager d’acheter une machine macOS. Si vous êtes un touche-à-tout, la mise à niveau vers Windows 10 pourrait mieux vous convenir.

Malheureusement, si vous lisez cet article maintenant, vous avez raté votre chance d’effectuer votre mise à jour vers Windows 10 gratuitement. Si vous voulez passer à Windows 10 sur votre ancienne machine, vous devriez vous référer aux recommandations de Microsoft sur le sujet. Comme vous pouvez le voir, de nombreuses options sont sur la table. À vous de déterminer celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Conclusion

Passer d’un système d’exploitation vieux de dix ans et maintenant non supporté n’est que le premier pas dans la bonne direction. Maintenant que vous fonctionnez avec un système d’exploitation supporté, vous devez toujours être au top de votre jeu de cybersécurité. Ne sous-estimez jamais le fait de patcher votre système – cela pourrait vous sauver des menaces comme le tristement célèbre WannaCryptor, alias WannaCry. Enfin, mais pas des moindres : ayez toujours une solution de sécurité de bonne réputation installée sur votre machine qui peut vous aider à sécuriser votre existence dans le monde numérique.

Discussion