WiFi ou Ethernet? Tout est une question de priorité!

WiFi ou Ethernet : Lequel est le plus rapide? Le plus sûr?

Le débat sur la vitesse potentielle des connections WiFi par rapport à celle de connexions câblées fait rage. Dans les faits, les connexions Ethernet s'avèrent non seulement plus rapides, mais aussi plus sûres.

Le débat sur la vitesse potentielle des connections WiFi par rapport à celle de connexions câblées fait rage. Dans les faits, les connexions Ethernet s’avèrent non seulement plus rapides, mais aussi plus sûres.

L’ère de la technologie dans laquelle nous vivons nous amène (et dans certains cas, nous oblige) à demeurer connectés à tout moment. L’une des conséquences de cette connectivité se voit clairement dans les communications et dans la façon dont nous nous sommes habitués à ce qui se passe instantanément. Aujourd’hui, en tant qu’utilisateurs de la technologie, nous considérons qu’il est tout naturel de pouvoir obtenir des informations ou communiquer immédiatement avec une autre personne.

Dans ce contexte, deux options s’offrent généralement à nous pour rester connecté. La première, par un accès sans fil via WiFi, et la seconde par le biais d’un câble réseau, communément appelé Ethernet. Analysons ces deux options pour déterminer ce qui les différencie et examinons de plus près la croyance voulant que les câbles réseau sont toujours la meilleure option.

L’accès à Internet via un câble réseau : plus rapide?

Naturellement, l’arrivée de la connectivité sans fil représente grand avantage car elle nous permet de garder notre espace physique plus propre et d’éviter le besoin de longueurs de câble entre les appareils connectés. Mais au-delà la commodité offerte par le sans fil, lorsqu’on parle de vitesse pure, le débat fait rage depuis un certain temps. WiFi ou câble réseau : qui est le plus rapide? La réponse est bien simple; le câble est plus vite. Bien que le WiFi soit un protocole plus récent, beaucoup de facteurs entrent en jeu et influent sur la vitesse d’une connexion. Nous n’aborderons que quelques-uns d’entre eux dans cet article. Le principal problème est peut-être la saturation des canaux et le grand nombre de connexions par défaut, ce qui rend les vitesses de transmission de données moins stables et généralement plus faibles.

A cela s’ajoute l’effet des structures de construction, par exemple, les murs en béton, les piscines et autres matériaux de construction pouvant provoquer une perte de signal et une réduction des performances, ce qui affecte les vitesses réalisables à partir d’une connexion WiFi. En général, plus la fréquence est élevée, plus le taux d’absorption par les murs et les planchers est élevé.

Bien sûr, ces légères variations sont pratiquement imperceptibles pendant la navigation normale. Cependant, les différences de performance sont plus évidentes lorsqu’il s’agit d’activités comme le jeu en ligne, le partage de fichiers sur le réseau ou la diffusion en continu de contenu ultraHD.

En résumé, nous pouvons dire que bien qu’il existe différentes normes et standards pour chaque type de connexion, une connexion par câble réseau correctement installée sera en général plus rapide qu’une connexion WiFi. Quand on regarde les vitesses offertes par chaque protocole, par exemple la norme 802.11ac, il faut comprendre que la vitesse déclarée de 6,5 Gb/s est la vitesse théorique maximale (qui est plus rapide qu’Ethernet 2,5 à 6 Gb/s), mais que dans la plupart des cas, cette vitesse potentielle n’est pas atteignable, car elle est affectée par les obstacles que nous venons de mentionner. Pour leur part, les connexions Ethernet offrent une performance plus stable, car elles ne sont pas affectées par ces problèmes ou d’autres facteurs externes. Enfin, il convient de souligner qu’il y a quelques années, le protocole Ethernet Cat.8 a été lancé. En raison de ses coûts élevés, l’utilisation de ce protocole n’est pas très répandue, mais il peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 40 Gb/s.

L’accès à Internet par Ethernet est plus sûr que par WiFi

Si nous pensons en termes de communications sécurisées, l’argument en faveur des connexions sans fil perd immédiatement si nous le comparons à Ethernet. Des attaques de divers types peuvent être effectuées à distance, comme la désauthentification d’un dispositif ou le piratage de la clé de cryptage pour accéder au réseau. De plus, au cours de la dernière année, nous avons assisté à l’émergence de vulnérabilités comme KRACK, qui affecte le WPA2 (l’un des protocoles les plus robustes et les plus répandus), et qui a probablement été le déclencheur qui a conduit au développement du nouveau WPA3, bien que celui-ci n’ait pas encore été lancé. En plus de cela, un attaquant pourrait aussi bloquer les communications sans fil, avec plus ou moins de succès, grâce aux fameux brouilleurs de signaux.

Enfin, un autre type d’attaque très courant est celui qui utilise de faux points d’accès, où la victime se connecte à un réseau ouvert qui a été créé par l’attaquant, qui espionne ensuite le trafic de l’utilisateur et vole ses données. Bien sûr, ces attaques sont impossibles à réaliser à distance via un réseau Ethernet, car un attaquant aurait besoin d’un accès physique pour y parvenir.

Pour ces raisons, les connexions câblées sont plus sûres que les connexions sans fil ou, en d’autres termes, elles offrent un risque d’incidents plus faible si vous ne faites pas de grands efforts pour appliquer certaines des diverses mesures de sécurité disponibles.

Alors, on opte pour plus de câbles et moins de WiFi?

Ayant lu ceci, vous avez peut-être commencé à réfléchir à l’opportunité de mettre à jour votre architecture réseau et de tout connecter via Ethernet. Bien entendu, pour les appareils comme les montres intelligentes, les tablettes, les téléphones cellulaires et l’éclairage intelligent, cette option n’est pas envisageable.

On peut logiquement conclure que la meilleure façon de transférer des fichiers entre les appareils à la vitesse maximale est d’utiliser un câble Ethernet. Il est important de préciser que la vitesse Internet indiquée dans le contrat conclu avec votre FAI ne fait aucune différence dans ce cas.

Il va de soi que le besoin de mobilité aura un impact sur notre décision, tout comme le nombre de ports disponibles sur notre routeur. Si vous utilisez un ordinateur portable et que vous vous déplacez constamment d’un bureau à l’autre dans la zone couverte par votre WiFi, il peut être peu pratique de vous limiter à un câble. Cela vous obligerait effectivement à rester au même endroit. Avec un ordinateur de bureau, cependant, les choses sont différentes. Bien que les ordinateurs de bureau puissent être équipés d’une carte sans fil, cela n’est recommandé que lorsqu’il n’est pas possible de connecter un câble Ethernet entre le bureau et le routeur. Pour les appareils de partage de réseau et les lecteurs multimédias, les connexions par câble représentent également une solution préférable.

Alors que le rêve d’appareils sans câble est déjà à notre portée, dans de nombreux cas, ce n’est pas la meilleure option si vous aimez les vitesses élevées. Au bout du compte, tout se résume à l’établissement de vos priorités.

Discussion