Virus Bulletin 2017 : annonce des Small Talks

Virus Bulletin 2017 : annonce des Small Talks

Virus Bulletin a récemment annoncé certaines de ses présentations Small Talk pour son édition 2017, incluant l'exposé de notre expert David Harley.

Virus Bulletin a récemment annoncé certaines de ses présentations Small Talk pour son édition 2017, incluant l’exposé de notre expert David Harley.

Virus Bulletin a récemment annoncé certaines de ses présentations Small Talk et Présentations en réserve (Reserve papers – désignant des études qui sont présentées si l’une des présentations initialement à l’horaire ne peut finalement pas faire sa présentation) pour la Conférence Virus Bulletin 2017, incluant le Small Talk auquel je participerai dans le cadre de la conférence de cette année.

« Small Talk » est peut être une expression un peu trompeuse ici : en effet, ce nom a été choisi pour parce que ces échanges se tiendront dans une petite pièce, propice à des discussions plus informelles. En revanche, ces sessions dureront plus de temps que les présentations qui se tiendront dans les pièces principales. Je vais personnellement présenter mon étude « The (testing) world turned upside down », dans un format traditionnel de 30 minutes. Cependant, une discussion pour une audience plus générale sur les défis d’effectuer des tests sera menée par John Hawes, chef de l’exploitation de l’AMTSO; la session complète s’étendra donc de 11h00 à 12h30, jeudi le 5 octobre. Je m’attends à ce que les échanges soient animés, comme c’est généralement le cas des discussions sur les tests.

Martijn Grooten nous informe que plus de Small Talks seront ajoutés à l’agenda au cours des prochaines semaines, et il reste encore beaucoup de temps pour soumettre des recherches de dernières minutes (la date limite étant le 3 septembre 2017). Le programme de la conférence à ce jour est cependant accessible ici. Les Small Talks sont une nouveauté qui a été mise en place depuis ma dernière participation au Virus Bulletin, alors j’ai bien hâte d’assister à l’une – ou plusieurs – de celles-ci.

Une autre innovation qui a été ajoutée depuis ma dernière conférence VB vise les Présentations en réserve (reserve papers). De l’espace a ainsi été gardé pour n’importe quelle recherche qui a été mise en réserve et n’a pas été sélectionnée pour le programme principal pourra être insérée à l’horaire des Small Talks. Cela m’apparait être une excellente idée : c’est toujours dommage que des recherches de qualité n’obtiennent pas l’impact qu’elles méritent, parce qu’elles n’ont pas pu être présentées en personne.

Mes collègues d’ESET Peter Kalnai et Michal Poslusny présenteront leur étude « Browser attack points still abused by banking trojans » mercredi le 4 octobre à 15h00, alors que Tony Anscombe, un vétéran de l’industrie ayant rejoint relativement récemment ESET, présentera « A visit to the dark side » à 17h00, en cette même journée. Bien sûr, plusieurs études d’intérêt seront présentées, et c’est parfois un vrai défi de choisir entre deux, voire trois événements se déroulant en même temps.

Sur une note plus personnelle, le Virus Bulletin 2017 sera probablement mon chant du cygne en matière de grandes conférences. En effet, bien que je ne prévoie pas de prendre ma retraite (et encore moins de décéder!) avant un moment, je ne trouve pas facile de voyager ces temps-ci. La situation n’est pas dénuée d’une certaine symétrie poétique, puisque c’est au Virus Bulletin 1997 que j’ai présenté ma première conférence. Cette fois, je tiendrai ma 16e présentation du Virus Bulletin, ainsi que la 5e au sujet des tests – peut-être devrais-je me trouver de nouvelles obsessions. Je suis honorée que le Virus Bulletin m’ait offert autant d’occasions d’aborder mes plus grands dadas dans le cadre d’une des conférences en sécurité les plus prestigieuses, et je me réjouis déjà de revoir plusieurs des nombreux amis que j’ai rencontré dans l’industrie de la sécurité au cours des dernières décennies. Et qui sait, peut-être créerai de nouvelles amitiés.

Au plaisir de peut-être vous y voir!

Discussion