Les rançongiciels attaquant Android : D’Android Defender à Doublelocker

Les rançongiciels attaquant Android : D’Android Defender à Doublelocker

Les créateurs de logiciels malveillants ont commencé eux-aussi à utiliser des méthodes plus sophistiquées pour propager les applications malveillantes. Pour éviter de susciter une attention non-désirée, les attaquants ont commencé à chiffrer les payloads malveillants, les cachant plus en profondeur dans l’application, et parfois même, en les déplaçant dans des dossiers généralement utilisés pour les

Les créateurs de logiciels malveillants ont commencé eux-aussi à utiliser des méthodes plus sophistiquées pour propager les applications malveillantes. Pour éviter de susciter une attention non-désirée, les attaquants ont commencé à chiffrer les payloads malveillants, les cachant plus en profondeur dans l’application, et parfois même, en les déplaçant dans des dossiers généralement utilisés pour les

Les créateurs de logiciels malveillants ont commencé eux-aussi à utiliser des méthodes plus sophistiquées pour propager les applications malveillantes. Pour éviter de susciter une attention non-désirée, les attaquants ont commencé à chiffrer les payloads malveillants, les cachant plus en profondeur dans l’application, et parfois même, en les déplaçant dans des dossiers généralement utilisés pour les images ou d’autres contenus utiles.

[En anglais]

Discussion

Les commentaires sont fermés.